Les points de vigilance en Guerre de Clans (GDC)


23 Avril 2018
22
33
1
Val-de-Marne
www.clanlavilla.fr
Niveau
10
Clan
Trooper Elite
Rang de Clan
Ainé
#1


Les Guerres de Clans (GDC) : points de vigilance.


Coucou tout le monde :)

Aujourd’hui, l’article portera sur le nouveau mode sorti récemment : les Guerres de Clans sur Clash Royale (GDC). En effet, ces Guerres de Clans peuvent nous faire gagner, aux joueurs que nous sommes, beaucoup d'or et de nombreuses cartes qui seront utiles à notre progression.

Mais ces GdC sont organisées différemment des autres modes et doivent être adaptées en fonction du clan où l’on se trouve pour qu'elles restent amusantes et profitables.


Les règles de bases :

Avant même de penser "organisation et stratégie", il est fondamentale de connaître certaines règles pour commencer les GDC dans de bonnes conditions.

Tout d’abord, les GDC sont organisées en 2 jours consécutifs ou l’on combat contre 4 autres clans différents et où les attaques sont lancées contre un joueur de manière aléatoire (on ne le choisit pas) avec un possibilités de 4 modes différents (mini-jeux).


Le déroulement :

Le jour de préparation.

Jour 1 > On dispose de 3 attaques lors du « jour préparatoire » ou le but est de faire 3 victoires pour remporter un maximum de cartes permettant d’avoir un maximum de choix pour faire notre deck pour le jour 2.

Le jour du combat final.

Jour 2 > C’est le second et dernier jour de guerre où nous ne disposons que d’une attaque pour remporter la victoire tant souhaitée. Si on gagne, on peut obtenir une couronne (1 point) pour votre alliance. Si on perd, on ne rapportera rien du tout à notre clan. Pour déterminer la team gagnante, l’ordinateur sélectionnera le groupe ayant obtenu le plus de couronnes à la fin de la guerre. :banghead:

A la fin de la saison, un coffre nous sera donné en fonction des trophées violets gagnés et on aura plus ou moins de bonnes récompense en fonction de la Ligue atteinte.


L’organisation :

Qui dit « guerres de clans » dit aussi « jeux collectif », il est donc important de lancer une GdC quand un maximum de monde peut réellement y participer au sein du clan. Je conseille donc aux Chefs et aux Adjoints d’être prévoyants avec nos membres du clan et de lancer la guerre à un moment favorable commun à chacun si possible (exemples : le week-end en début d’après-midi).


La stratégie :

Le choix du combat lors du premier jour est important car il y a 4 modes différents, donc 4 choix possibles qui s’offrent à nous, mais comment choisir le meilleur choix pour augmenter nos chances de gagner ?

Selon moi, le meilleur choix est de tester chacun des modes plusieurs fois (dans plusieurs GdC) pour voir celui qui nous correspond le mieux et qui nous donne le plus de chances de remporter la victoire.

De plus, le jour 2 (et le dernier) laisse une journée entière pour faire son attaque en guerre. On pourrait se dire qu’on devrait la faire rapidement pour être tranquille mais je vous déconseille cette approche et vous propose plutôt de prendre le temps de faire le deck qui nous semble idéal au regard des cartes récoltées lors du jour précédent (même si cela doit vous prendre 15 à 20 minutes).

En effet, il est possible que certaine cartes soient indisponibles car non débloquées durant le jour de préparation.

Cela nous oblige donc à faire des modifications pour adapter notre deck et à choisir des cartes étant présentes et possibles à mettre dans le jeu tout en essayant de choisir les cartes que l'on maîtrise. ;)

L’importance des trophées et des Leagues :

Effectivement, le nombre de trophées et le niveau de Ligue compte car à la fin de chaque saison un coffre nous est offert contenant des récompenses. Mais vous l’aurez compris plus la Ligue est haute, plus les cartes sont nombreuses (et la possibilité d’avoir une Légendaire augmente également).


En conclusion, les GdC permettent de dynamiser la vie du clan si elles sont lancées au bon moment et soutenues par ses membres. De plus, cela nous rapporte à titre individuel de beaux avantages. Poursuivons... Clash on. :embarassed:

Axel.
 
Dernière édition: